Card image cap Centre d'appui pour la Prévention des Infections Associées aux Soins Bourgogne-Franche-Comté
Alertes sanitaires

Alertes sanitaires

Alertes mises à jour le 8 Novembre 2019

Rappel de lots de désinfectants SURFA SAFE PREMIUM et OPASTER ANIOS du laboratoire ANIOS

L'ANSM a été informée par le laboratoire ANIOS d’une contamination par la bactérie Burkholderia cepacia de plusieurs lots du spray SURFA SAFE PREMIUM utilisé pour la désinfection des surfaces et des dispositifs médicaux non invasifs. Les premiers résultats d’analyses effectuées début novembre sur d’autres produits du laboratoire ANIOS ont montré que des lots du désinfectant de haut niveau OPASTER ANIOS sont également contaminés.

Le laboratoire ANIOS procède donc, par mesure de précaution, à un rappel de tous les lots de SURFA SAFE PREMIUM et OPASTER. Le laboratoire a adressé à ses clients cette information.

Ces produits ne doivent donc plus être utilisés.

Aucune mesure particulière n’est à prévoir si vous avez par le passé utilisé ce produit avec des patients à risque L’ensemble de la production du laboratoire a été stoppé. Dès que possible, par mesure de précaution, pour la population à risque (en particulier les patients ayant un système immunitaire affaibli notamment par la chimiothérapie, par un traitement immunosuppresseur ou en attente de greffe ou greffé, grands brûlés, hémodialysés ainsi que les patients atteints de mucoviscidose), privilégier l’usage de produits alternatifs aux produits de la gamme ANIOS répondant aux critères de dispositif médical. Le risque pour la population générale est très faible. Plus d’informations La société ANIOS a mis en place un numéro dédié 03 20 67 67 67.


Candida auris

Candida auris : après les BHRe, quel avenir pour les CHRe ?
Ce pathogène, découvert il y a une dizaine d’années au Japon, s’invite parmi les pathogènes hautement résistant émergents. Il a été identifié récemment à l’origine de plusieurs épisodes épidémiques. Pour maîtriser ce pathogène, il faut apprendre à le connaître pour déployer des stratégies de prévention et de gestion adaptées.

Pour en savoir plus :
L’émergence de Candida auris : une exigence de préparation, une opportunité d’amélioration Accèder au document
Candida auris : nouveau « CHRe » ? : télécharger le document


referent
Contact :
Nathalie FLORET, médecin hygiéniste



cpias BFC
Pour en savoir plus :

Surveillance sanitaire en région Bourgogne-Franche-Comté
Accèder au site

Point épidémio au 5 décembre
Télécharger